Shiatsu et grossesse

Faire face au stress et à la fatigue
Le changement, même souhaité, est source de stress et donc générateur de tensions.

Ce stress, assorti des transformations physiques conséquentes à la grossesse, peut vous «pomper » de l’énergie.
Un Shiatsu relaxant, apaisant, peut vous soulager physiquement et sur le plan émotionnel. Il vous aidera à mieux dormir et à rééquilibrer vos
énergies.

Le Shiatsu relaxe les muscles et calme le système nerveux. Il stimule également la circulation des éléments nutritifs, énergie de vos cellules, au sein de votre organisme et accroît l’élimination des déchets métaboliques qui pourraient vous affaiblir.

Grâce au Shiatsu, vous prenez conscience de votre corps ce qui vous aide à identifier les tensions qui peuvent s’accumuler au cours de la journée et à y remédier avant d’en pâtir.

SHIATSU 1

Soulager les courbatures et les douleurs
Le Shiatsu vous aidera en cas de courbatures et de douleurs dont vous
ferez l’expérience au fur et à mesure de la transformation de votre corps.

Le Shiatsu vous permet de :
– diminuer les douleurs musculaires et articulaires dues à la prise de poids,
– gagner en souplesse et flexibilité de manière à ajuster votre tenue à vos kilos supplémentaires,
– soulager l’inconfort abdominal causé par les coups de pieds d’un bébéde plus en plus actif,
– limiter les problèmes de constipation, de gaz et de difficultés digestives car la relaxation générale stimule le transit intestinal,
– pallier les maux de tête d’origines diverses.

Un shiatsu des plus confortables
Agréablement soutenue par des coussins, vous pourrez recevoir, les derniers mois de votre grossesse, un Shiatsu allongée sur le côté.
Si vous préférez, la position assise est également possible.

Préparation à l’accouchement
Le Shiatsu fournit une excellente préparation à l’accouchement de plusieurs manières :

Un Shiatsu régulier du bas du dos et de l’abdomen soulage les tensions chroniques dans ces zones et limite la résistance au moment de la mise au monde.

Le Shiatsu vous enseigne comment relâcher consciemment vos tensions corporelles et accroît ainsi votre confiance et le contrôle que vous pourrez avoir lors de l’accouchement.

Vous pouvez donc vous préparer à l’accouchement en pratiquant, régulièrement, ces techniques de concentration, de respiration et de relaxation.

SHIATSU 3

Le shiatsu postnatal
Il faudra huit semaines à votre corps pour défaire ce qu’il a mis neuf mois à créer. Pendant cette période importante, il faut prendre soin de vous-même. Le Shiatsu vous aidera à gérer les demandes physiques exigées par les soins d’un nouveau-né. L’allaitement est facilité par le Shiatsu relaxant. Psychologiquement, le Shiatsu vous offrira l’opportunité d’être maternée et de limiter les conséquences d’une période de dépression postnatale.

Le Shiatsu ne résout pas tous les désagréments causés par la grossesse. Il ne saurait empêcher la subsistance d’un poids additionnel après l’accouchement, les transformations hormonales et des situations de stress déjà présentes avant ces neuf mois. Cependant, un Shiatsu régulier, pendant et après la grossesse, soulagera grandement vos symptômes physiques et vous permettra de mieux gérer le stress.

En soutien évident de votre santé, il vous aidera à vous adapter avec plus de confort aux exigences de votre nouvelle condition. Prendre du temps pour vous-même et vous détendre seront des moyens efficaces de faciliter cette période riche en transformations.

Bien entendu, le Shiatsu ne doit être qu’un complément du suivi médical

et prénatal classiques.

SHIATSU 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *